Jean-Yves Ollivier: «Le trafic des faux médicaments nourrit le terrorisme, spécifiquement en Afrique»

Mentions legales

Pendant deux jours, vendredi 17 et samedi 18 janvier 2020, la lutte contre le trafic de faux médicaments était au cœur d’un sommet à Lomé au Togo, avec, autour de la table sept chefs d’État du continent. Ce trafic est un fléau pour les populations – 100 000 morts par an – mais aussi pour les économies africaines, car les sommes générées se comptent en milliards de franc CFA. Jean-Yves Ollivier, président de la fondation Brazzaville, une organisation non gouvernementale internationale dédiée à la paix et à la préservation de l’environnement en Afrique, est à l’initiative de ce rendez-vous de Lomé. Il estime que le trafic des faux médicaments nourrit le terrorisme spécifique en Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *