Légalisation de l’homosexualité : La forte réaction de Dr Moussa Sow de l’UGB…

Mentions legales

La Une du Témoin de ce jeudi « LEGALISATION DE L’HOMOSEXUALITE : Macky envoie Trudeau se faire branler! » a véritablement secoué la blogosphère. Des réactions épidermiques voulant insinuer une illusoire crise diplomatique entre le Canada et le Sénégal provoquée par le Témoin à des réactions partisanes de soutien ont secoué les réseaux sociaux. D’aucuns qui ont certainement un problème de niveau de français sont allés jusqu’à douter de notre niveau. Le du Témoin a été toujours un journal irrévérencieux. Bof passons. Ceux qui comprennent comprendront. La réaction qui nous a le plus fait plaisir, c’est celle du Dr Moussa Sow, titulaire d’un PHD en Etudes francophones, spécialité africaine. « Le Sénégal est un pays d’ouverture, mais aussi d’enracinement comme le disait Senghor. Le syncrétisme culturel du Sénégal et africain est né de son historicité propre fruit d’une trajectoire sociale et culturelle enchevêtrée avec l’histoire du monde, mais ancrée dans une singularité séculaire. Notre rapport du monde n’est pas un mimétisme aveugle, mais une porosité calibrée au gré de la puissance de notre résidu culturel. Ouverture culturelle ne veut pas dire monolithisme. Notre humanité ne souffre d’aucune ride de nous (l’Afrique), tout est parti »mentionne le Dr Moussa Sow. Inutile de dire que cet enseignant à l’Université Gaston Berger et non moins cadre apériste et, surtout, chargé des grands projets de la transformation du Port autonome de Dakar a apprécié la Une du Témoin. L’homme qui a délaissé des postures bien avantageuses aux Etats-Unis comme enseignant universitaire pour accompagner le président Macky Sall et son ami le directeur général du Port de Dakar Aboubacar Sédikh Bèye reste un esprit brillant. Qui évolue au niveau des cimes intellectuelles où « Le Témoin » se meut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *