Mise en quarantaine du Chef de l’Etat Macky Sall: Coup de com’ raté ?

Mentions legales

Le président de la République du Sénégal est en quatorzaine. Après avoir été testé deux fois, négatifs. Un cas intriguant. La cause…

La mise en quarantaine du président de la République intrigue. On doute de son présumés cas qui lui a valu  deux tests qui sont revenus heureusement négatifs. Qui pourrait contaminer le chef de l’Etat tête de file d’une troupe en guerre contre le coronavirus et donne les orientations depuis le palais? Les observateurs, les plus sceptiques cogitent sur cette interrogation non étayée par le communiqué, signé Seydou Gueye, qui stipule : « Son Excellence le Président Macky Sall, ayant été en contact avec une personne qui s’est révélée positive à la COVID-19, a subi un test revenu négatif.

Toutefois, suivant les recommandations médicales en la matière, le Président Sall s’est mis en quarantaine pour une durée de deux semaines à compter de ce mercredi 24 juin 2020. »  C’est clair et limpide. Mais, il y a un hic. Le communiqué est daté le 24 juin 2019. Premier erreur qui insinue que la mise en quarantaine du Chef de l’Etat n’est qu’un coup de com’ raté.

D’autant que depuis le début de la pandémie, le Chef suprême des armées s’est bunkerisé dans sa caserne en jouant au lido avec ses enfants. L’image avait même fait un tollé dans le paysage médiatique.

Aussi, le Président de la République Macky Sall a pris très au sérieux les gestes barrières pour se prémunir du coronavirus. Il avait décidé de s’auto-confiner chez lui à Mermoz, de suspendre les audiences et de diriger le Conseil des ministres en visioconférence. Il avait décrété même la fermeture du bureau du courrier physique chez lui. Même les courriers officiels étaient bannis. Tout ceci pour se mettre en sécurité. C’est logique. Tout le monde avait applaudit y compris Fatou Sow Sarr qui se souvient : « nous faisons partie de ceux qui prônaient la forte protection de notre Cher président. Qui depuis le début avait pris toutes les précautions pour éviter d’entrer en contact avec un supposé cas suspect. Il était seul avec sa famille. Alors on ne sait comment le président pourrait être contaminé. Heureusement, il est négatif. Dieu Merci. Mais, on ne comprend pas comment il peut-être avec un cas suspect. Peut-être c’est un secret d’état. On n’en parle pas.»

Encore que beaucoup de ses ministres, supposés être ses proches collaborateurs, testés positifs n’ont pas été en contact direct avec lui. L’on renseigne que le ministre d’Etat Mbaye Ndiaye, le plus récent cas testés positifs qui a infecté même sa famille ne s’est pas entrevu avec Son excellence Sall depuis longtemps. Une lecture des propos de la sociologue Fatou Sow Sarr, insinuerait que l’isolement du président Macky Sall serait un message fort destiné au peuple sénégalais. Comme pour dire que le virus n’épargne personne, qu’il est bien là et reste dangereux. 

Sauf que le message risque de ne pas atteindre sa cible qui a déjà signataire d’une rupture de confiance entre lui et son chef. Ameth Seck

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *