Décès de Babacar Touré fondateur du Groupe Sud : L’hommage du Sommet extraordinaire de la Cedeao

Mentions legales

La réputation de Babacar Touré avait traversé les époques et les frontières sénégalaises. Le Sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), consacré à la situation du Mali, a rendu hommage au fondateur du groupe Sud communication. A l’entame de cette rencontre virtuelle, le Président Sall a annoncé à ses pairs le décès du journaliste qui compte parmi eux de vrais amis comme le Président Alpha Condé de la Guinée.

Cette reconnaissance montre le poids de l’illustre disparu qui a donné sens à sa vie en se battant pour un idéal : la création d’une presse privée libre. Ce combat lui avait a valu une standing-ovation lors des assises de l’Union de la presse francophone à Conakry en 2017. A l’époque, les relations entre l’Upf et le Président guinéen étaient tendues. Mais BT avait réussi à faire baisser la tension en parlant au chef de l’Etat guinéen. Comme toujours, sa voix compte.
Aujourd’hui, c’est une vie de rêve qui s’achève.

Les témoignages de Macky Sall sur Babacar Touré qu’il avait nommé à la tête du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) confirment l’envergure de ce personnage qui n’a jamais renoncé à ses principes nonobstant son aura. Il dit : «Journaliste chevronné et pionnier dans l’entreprise de presse et la formation des journalistes, homme de consensus et de dialogue, Babacar Touré aura été de tous les combats pour la liberté et la démocratie. A sa famille, au groupe Sud et à la presse, je présente mes condoléances.»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *