Vélingara: Faute d’un imam consensuel, la grande mosquée fermée !

Mentions legales

Un groupe de citoyens de la ville a pris la décision de départager les candidats par voie de concours. C’est-à-dire une audition sur les connaissances islamiques, précédée d’une enquête de moralité. Entre autres critères, il faut avoir résidé à Vélingara pendant au moins les 5 dernières années.

Dans un communiqué qui nous est parvenu, ledit comité a écrit : «Après la rencontre du 24 juillet 2020, la décision de continuer de recevoir les candidatures pour l’imamat a été prise et cela jusqu’au 7 août 2020, délai de rigueur.» Le communiqué poursuit : «Le comité rappelle aux intéressés que les dépôts sont toujours maintenus auprès du huissier de justice de Vélingara.»

L’huissier a déjà reçu plusieurs candidatures, selon un membre. Qui ajoute : «On a prorogé le délai de réception des candidatures. Les dépôts se poursuivent toujours.» «A défaut de faire le consensus sur un imam, on a été obligé de passer par la Charia pour trouver un imam. Tous les candidats déclarés ne seront pas audition- nés. Certains seront éliminés après les enquêtes de moralité qui seront menées quand on bouclera la période de dépôt», a renseigné Modibo Traoré, membre du comité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *