Affaire Téliko: Six organisations des droits humains s’en mêlent et apportent leur soutien à l’UMS

Mentions legales

Le Président de l’Union des magistrats du Sénégal (UMS) n’est pas seul dans son combat. En plus de bénéficier naturellement du soutien de ses pairs de l’UMS, six organisations de défense des droits humains ont plaident aussi pour l’arrêt des poursuites contre Souleymane Téliko. 

La League sénégalaise des droits humains, Amnesty international, le Comité sénégalais des droits de l’homme, la Rencontre africaine pour la défense des droits humains, entre autres, ont manifesté leur soutien au Président de l’Union des magistrats du Sénégal (UMS), Souleymane Téliko qui reçoit les assauts du minitre de la justice pour avoir fait un commentaire sur l’affaire Khalifa Sall.

Une tentative de musellement de la justice que les magistrats devraient refuser. « Cet acharnement du ministre de la justice, Me Malick Sall est injuste et injustifié, il s’agit d’une atteinte à la liberté d’expression », Soutient Seydi Gassama sur Rfm.

Le directeur exécutif d’Amnesty International au Sénégal demande l’arrêt immédiat des poursuites contre le président de l’UMS.

Pendant ce temps, les magistrats sont vent debout.  L’Ums a adressé des lettres de protestation à toutes les missions diplomatiques accréditées au Sénégal. Le jour de la comparution d’audience de Teliko, l’Ums exige le renvoi de toutes les audiences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *