AIR Sénégal dans le brouillard: Après la démission du DGA, le DG sur siège éjectable

Mentions legales

La compagnie Air Sénégal est dans la tourmente. La dernière illustration a été servie avec la démission du Directeur Général Adjoint d’ Air Sénégal en l’occurrence Jerôme Maillet qui a jeté l’éponge. Rien n’allait plus entre l’ancien Directeur Général Adjoint de Philippe Bonn et le Directeur Général.

L’information a été ébruitée hier. La Compagnie Nationale Air Sénégal a enregistré un départ de taille : le Directeur Général Adjoint  a rendu sa démission. Depuis un certain temps , un climat délétère règne au sein de cette boîte. Au-delà de la pandémie, ladite société n’arrivait pas à décoller et s’illustrait dans les contre-performances.

Selon nos indiscrétions, le Président Macky Sall serait très déçu des résultats produits par le Directeur Général. Il se susurre même que les jours de ce dernier à la tête de cette structure seraient comptés.

Les origines de la brouille entre le DGA et son DG

Nos sources révèlent que tout serait parti d’une volonté du DGA    de se libérer pour deux semaines pour se rendre auprès de sa famille et en même temps fêter la Toussaint qui pour les Chrétiens est sacré. Le DG oppose son véto en lui signifiant qu’une permission ne lui sera pas autorisée et que s’il partait, il serait considéré comme quelqu’un qui a abandonné son poste. C’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase .

Pourtant , on nous renseigne  qu’ il devait bénéficier de 80 jours de congé. Le DG lui a même signifié qu’il n’avait pas de place à garder pour lui. Dans cette situation imposée par son patron, il s’est senti trahi par le Sénégal. Lui qui a tout abandonné pour venir au Sénégal. Son épouse a préféré divorcer que de venir s’installer dans notre pays.

Sentant son honneur bafoué, il a préféré jeter l’éponge. Le retour de Jerôme Maillet à Dakar est prévu le 2 novembre 2020.

Le Président de la République devrait arbitrer entre le DG et son adjoint pour remettre les pendules à l’heure. Il est  à relever que la Compagnie Air Sénégal bat de l’aile. Bien avant la pandémie, elle n’arrivait plus à remplir ses avions. La qualité du service est décriée. Ce qui avait fait fuir bon nombre de voyageurs. La qualité des repas surtout en classes business  hantait le sommeil des usagers. On parle même de repas froids distribués aux clients VIP . Ces derniers ont préféré se tourner vers d’autres compagnies aériennes notamment européennes. On reproche aussi à Air Sénégal d’avoir des hôtesses qui ne semblent pas mesurer la lourdeur de leur mission.

Cette conjonction de facteurs bloquants a fini par plomber l’envol de cette compagnie qui suscitait beaucoup d’intérêt et d’espoir pour le Président Macky Sall.

On nous souffle que le DG de Air Sénégal, Ibrahima Kane a été récemment reçu par le Président de la République qui l’ aurait sermonné pour ses résultats peu probants à la tête de ladite Compagnie même s’il se défend en convoquant la Covid-19 . Le DG serait menacé d’éviction.

Reste au Président de la République de trouver la panacée adéquate  pour que le DGA poussé à la démission, retrouve le dispositif et s’investisse pour relever avec d’autres techniciens,  les défis de Air Sénégal. Jerôme Maillet est crédité d’un carnet d’adresse lourd, d’une expertise aéronautique avérée et a  aussi la confiance des banques. Sa présence peut conduire à un élan porteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *