Pape Songué Diouf, maire de Nguékhokh: « La loi d’habilitation n’a rien de politique »

Mentions legales

La polémique née du  vote de la nouvelle loi relative à l’état d’urgence et l’état de siège, n’a pas laissé indifférent le député Pape Songué Diouf. Au micro d’une chaîne de la place, le maire de la commune de Nguekhokh s’est exprimé à ce sujet pour clore le débat.

 «  Les  Sénégalais doivent savoir que l’application  de cette loi  c’est simplement pour les protéger au vu de  l’impact du coronavirus sur l’économie mondiale ». Voilà ainsi campés par le maire de Nguékhoh, Pape Songhé Diouf, les enjeux qui sous-tendent cette mesure

De son avis, si la population était disciplinée comme celle de Chine, cette loi ne serait pas envisageable. «  Ici au Sénégal,  il existe des citoyens qui ne croient pas à la maladie. Les rassemblements se font partout et certains négligent même le port du masque. Chaque jour,  il y a des cérémonies », peste le parlementaire  qui estime que  cette loi ne devrait même pas se limiter à l’état d’urgence.

Toutefois, il précise que : «  Cette loi  ne prive pas les citoyens de leur droit mais elle entend aider les Sénégalais à vivre avec cette maladie avec plus de sécurité ». Parallèlement, il appelle la population à revoir ses attitudes surtout avec la hausse récurrente du nombre de décès dernièrement. « La maladie est très dangereuse. Au mois de décembre le nombre de décès a connu une hausse considérable. On doit revoir nos attitudes. L’importance de cette loi c’est qu’elle sauve des vies comme le souhaite le Chef de l’Etat. Car  si cela dépendait de lui, personne ne serait malade », note le député.

Il invite ainsi, les Sénégalais à faire bloc derrière le Président de la République  et éviter certaines polémiques.  « On doit se joindre au combat du Chef de l’Etat  dont l’objectif est de bouter   cette maladie hors de nos frontières.  Le vote de cette loi n’a rien de politique car ce n’est pas l’heure de la politique. On doit éviter certaines polémiques », termine-t-il.

A.FAYE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *