Radiation: « Pape Boubou Diallo a signifié clairement à sa hiérarchie qu’il préférait son marabout à la police »

Mentions legales

Le journal « Le Quotidien » vient de dévoiler les véritables raisons de la radiation du policier Pape Boubou Diallo. Il a été radié de ce corps dont les responsables n’ont pas du tout apprécié son comportement jugé «inacceptable».


Le Quotidien a appris qu’il avait abandonné son poste pour aller faire son ziar. Contrairement à certaines informations, il n’a jamais été de garde au palais Djily Mbaye où séjournait Serigne Modou Kara Mbacké. C’est un agent permanent du commissariat de Louga qu’il a quitté sans permission.

Ce comportement a passablement agacé la hiérarchie policière. Elle n’a pas aimé voir un agent en génuflexion, portant sa tenue alors qu’il menait ses activités privées pendant ses heures de boulot. Par conséquent, une commission de discipline composée exclusivement de policiers a entendu Pape Boubou Diallo avant de proposer sa radiation. A travers cette attitude, Pape Boubou Diallo a «violé» son serment et s’est exposé à ces sanctions jugées extrêmes par certains membres de l’establishment de Kara. Cette décision exaspère le guide religieux qui a tenu à sa manière de faire une étude sémiotique de cette image pour justifier la posture de son talibé.

«Après avoir salué son guide, Pape Boubou Diallo a repris son service normalement, comme en témoigne l’une des photos. Une marque de respect pour nos guides religieux qui ne semble pas plaire à cette formule de la République héritée du colonialisme. L’heure commence à être grave», s’indigne le marabout.

Il faut savoir qu’une décision pareille avait été prise contre un groupe de Gmi. Alors que la situation sécuritaire était très volatile en Casamance, des policiers avaient demandé une permission pour se rendre à un évènement religieux de grande importance. La hiérarchie avait gelé leurs permissions.

Mais ils ont fait fi de cette décision et décidé d’aller répondre à l’appel de leur guide religieux. Ces Gmi seront traduits devant le conseil de discipline de la police qui avait proposé leur radiation.

D’après les informations glanées par L’as, c’est plutôt l’insubordination qui est visée. En effet, le ministre de l’Intérieur a tenté d’obtenir de lui qu’il s’amende, d’autant plus qu’il était en tenue lorsqu’il s’agenouillait. 

Mais, Pape Boubou Diallo a envoyé la hiérarchie policière balader, en leur signifiant clairement qu’il ne regrettait rien et qu’il préférait son marabout à la police. Devant un tel affront, la sentence est tombée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *