« Torture »-« Menace »: Amnesty international et Afrikjom Center se radicalisent et servent une leçon de morale à la police…

Mentions legales

Décidément. Les droits de l’hommistes démontent lettre par lettre la réaction de la police accusée d’avoir orchestré des tortures sur des citoyens, militants et sympathisants du député Ousmane Sonko dans l’affaire de viol présumé que lui impute la masseuse Adji Sarr.  

Le Directeur exécutif de la section d’Amnesty international (AI) de déchirer le communiqué de la Police et d’avertir que «personne ne peut empêcher aux organisations de défense des droits de l’homme de faire leur travail. Seydi Gassama  note dans le texte, «une menace directe et sans précèdent, de la police sénégalaise contre les défenseurs des droits humains. Elle traduit une profonde  ignorance des engagements internationaux du Sénégal en matière de lutte contre la torture…»

Sur twitter, il poste encore:« les organisations des droits de l’Homme continueront à dénoncer les actes de torture, lorsqu’ils sont avérés t à exiger des poursuites contre leurs auteurs, conformément aux engagements de l’Etat du Sénégal en vertu de la convention des Nations Unies contre la torture. Sans être systématique, la pratique de la torture existe au sein des forces de sécurité sénégalaises. Des victimes soutenues par les organisations des droits de l’homme ont pu porter plainte et obtenir justice. Des dizaines de plaintes moisissent dans les tiroirs du parquet, aucune menace ne (nous) fera changer…»

Ce que propose Alioune Tine

Dans cette dynamique, son compatriote Alioune Tine l’adule, et sert une leçon de rappel. LeFondateur, Think tank Afrikjom Center déclar e: «Il faut que la police travaille avec les ongs de droits humains. Je me rappelle que la Raddho avait développé un programme de formation auquel avait participé des commissaires de toutes les régions du Sénégal. Renforcer l’enseignement des droits humains à l’école de police.»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *