Attaques de Adama Faye contre Macky: Qu’attend l’Apr pour le sanctionner ?

Mentions legales

Adama Faye  responsable Apr à Grand Yoff n’a pas mis de gants pour ouvrir le feu sur le Président Macky Sall. Il l’a fait savoir dans une lettre ouverte où il annonce sa candidature pour les locales que le Chef de Benno le veuille ou non. Il n’a pas manqué de l’égratigner sur l’achat de l’avion présidentiel et le fonctionnement de la justice… Une défiance face au Président de l’ Apr

« Votre excès de pouvoir inquiète… je présenterai si Dieu le veut, une liste parallèle et concurrente ».  C’est en ces termes que le respopnsable apériste de Grand Yoff s’est défoulé  sur son mentor. Cette attitude frise la rébellion. Le cas de Adama Faye est sujet à moult interrogations. La raison ? Il est un proche d’entre les proches. En faisant une sortie au vitriol, il défie le Président de l’ APr par ailleurs, Président de Benno Bokk Yakar. Ce qui nous conduit à égrener un chapelet de questionnements : que vise Adama Faye ? A-t-il des comptes à régler avec le Président de la République ? Serait –il un intouchable dans la galaxie beige-marron ? Ne peut-il pas être sanctionné pour activités fractionnistes ?

Des « rebelles » sont passés à la guillotine de Macky Si on interroge l’histoire récente de ce pays, des noms surgissent dans nos têtes. Cissé Lô, Moustapha Diakhaté, Sory Kaba, Me Moussa Diop ont été sèvèrement punis par le Chef de l’Etat et le parti a coupé leur tête. Adama Faye en s’attaquant frontalement au Président Macky Sall semble n’en avoir cure. D’ailleurs, c’est un récidiviste dans ce

domaine. On se souvient de son intervention surprenante dans l’affaire dite “Sonko-Adji-sarr“. Le frangin de la première Dame du Sénégal soutenait  que cette affaire était  une cabale pour liquider politiquement le leader des Patriotes. Ce qui frappe dans cette affaire, c’est le silence des répondeurs et insulteurs automatques .Le mutisme des répondeurs,  insulteurs automatiques et structures de l’ Apr

Il était courant de voir la Convergence des Jeunesses  Républicaines , la Convergence des Cadres Républicains, les mouvements de femmes et

entités satellites  monter au créneau quand leur mentor est vilipendé. Pour cette fois-ci, c’est le silence radio à tous les niveaux. Très prompts à tirer sur tout ce qui bouge, ces cercles optent pour l’omerta. La prudence et l’indifférence semblent être affichées du côté de la chapelle beige-marron. La sortie de Adama Faye très musclée contre le Président de l’ APR et de Benno Bokk Yakar laisse transparaître en filigrane un malaise profond. Quel est le problème entre le Président Macky Sall et Adama Faye ? Cette posture de Adama Faye fragilise le Président de la République qui nous a habitués à mettre au pas tous les récalcitrants. 

Autre fait marquant, c’est l’inertie caractérisée de la Task Force mise sur pied après la défénestration de ses principaux lieutenants que sont Aly Ngouile Ndiaye, Amadou Bâ, Mimi Touré, Mactar Cissé, Omar Youm , Boun Abdallah entre autres, est aphone. Dès lors, on peut se demander si sa mission prioritaire n’était-elle pas de casser du Sonko ? La Task Force a-t-elle bouclé son agenda ? Elle brille par sa passivité face à un Adama Faye très agressif.

Ce qui se passe  semble sortir de l’ordinaire. Le plus volubile d’entre les apéristes en l’occurrence le ministre Mame Mbaye Niang se terre dans son coin. Pourtant , il a eu à fusiller même des ministres appartenant au camp Apr.

Les voies de la politique comme celles du Seigneur sont insondables, les esprits simples comme le mien auront du mal à comprendre le sort réservé à la lettre ouverte de Adama Faye qui ouvre le feu sur son mentor. En tout état de cause, le Président Macky fera face encore à l’équation difficile à résoudre liée à ses choix et le choc des  ambitions entre stars locales. Les jours à venir nous édifieront.

M.R. DIA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *