Conseil constitutionnel: deux juges sur le départ, un décès à remplacer

Mentions legales

Le Président Macky Sall est sans doute en train de voir comment nommer de nouveaux juges au Conseil constitutionnel pour éviter que la marche de l’institution ne soit paralysée à partir du 30 juin. 

Conseil constitutionnel: deux juges sur le départ, un décès à remplacer



En effet, d’après les sources du journal L’As, les mandats de Ndiaw Diouf et Mandiogou Ndiaye, nommés en 2015, vont expirer à partir de cette fin du mois. Ils vont boucler leurs six ans au sein des « sages » et la loi ne prévoit pas le renouvellement de leurs mandats.

Mais ce ne sont pas les seuls juges que le chef de l’Etat devra remplacer. Le locataire du Palais va devoir aussi trouver un remplaçant à Bousso Diaw Fall, décédée récemment. Quant à l’actuel président du Conseil constitutionnel, Pape Oumar Sakho, il  doit quitter l’institution l’année prochaine, en 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *