​Sanctions de la CEDEAO et l’UEMOA: le Barreau du Mali se dit contre et exhorte la poursuite des négociations avec la CEDEAO…

Mentions legales

Dans une note le Barreau du Mali, se dit contre les sanctions adoptées par la CEDEAO et l’UEMOA, tant dans leur principe que dans leur contenu, procèdent d’une grave violation des Droits fondamentaux et des libertés collectives et individuelles des populations maliennes et autres citoyens africains étrangers résidents au Mali. Le Bâtonnier de l’Ordre des Avocats du Mali exhorte l’Etat du Mali à poursuivre les négociations avec la CEDEAO pour parvenir à un compromis acceptable.

​Sanctions de la CEDEAO et l’UEMOA: le Barreau du Mali se dit contre et exhorte la poursuite des négociations avec la CEDEAO

Le Barreau du Mali, réuni en session extraordinaire le Mercredi 12 janvier 2022, après examen final et analyse globale de la situation Sociopolitique du pays a rendu une déclaration.  « Le Barreau du Mali, relève que toutes les sanctions adoptées par la CEDEAO et l’UEMOA, tant dans leur principe que dans leur contenu, procèdent d’une grave violation des Droits fondamentaux et des libertés collectives et individuelles des populations maliennes et autres citoyens africains étrangers résidents au Mali », indique le Bâtonnier Moustapha Cissé. 

D’après la note la CEDEAO et UEMOA instruments juridiques régionaux sont le fruit d’une longue lutte de ces mêmes populations pour l’amélioration de leurs conditions de vie et d’existence et la sauvegarde de leur dignité humaine.
« Le Barreau du Mali, relève en outre, que lesdites sanctions imposées sont inéquitables, disproportionnées, contestables et antinomiques quant aux nobles objectifs poursuivis », précise M. Cissé.  

Le Bâtonnier exhorte l’Etat du Mali à lever et/ou s’abstenir de toutes « mesures de ripostes annoncées et à poursuivre les négociations avec la CEDEAO en vue de parvenir dans les meilleurs délais à un compromis acceptable, préservant les intérêts supérieur du peuple malien pour la construction du Mali de nos rêves, celui de non illustres devanciers bâtisseurs de ce grand pays ».
(Documents )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *