Les ex-travailleurs d’AMA Sénégal, SIAS et Sotrac en grève de la faim

Mentions legales

Pour entrer en possession de leurs indemnités, les travailleurs des trois sociétés dissoutes à savoir AMA Sénégal, SIAS (Société Industrielle d’Aménagement urbain du Sénégal), et Sotrac ont démarré une grève de la faim hier jeudi.

Les ex-travailleurs d'AMA Sénégal, SIAS et Sotrac en grève de la faim

D’après leur porte-parole, Madany Sy, par ailleurs syndicaliste du nettoiement, la grève de la faim reste leur ultime arme. A l’en croire, l’Etat leur doit plus de 10 milliards FCFA répartis comme suit : 2,1 milliards Fcfa aux travailleurs d’Ama, 1,5 milliard Fcfa pour ceux de la Sias et 09 milliards Fcfa pour les anciens travailleurs de la Sotrac.

M. Sy dénonce le non-respect des engagements pris par le Président Macky Sall lors de sa campagne électorale. « Aujourd’hui, il y a eu plus de 300 travailleurs qui sont décédées, certains sont cloués au lit et d’autres sont devenus des mendiants pour pouvoir entretenir leurs familles », déclare Madany Sy.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *