Sanctions contre le Mali : Oumou Sangaré tire sur Macky et Cie

Mentions legales

Il faut croire que cette histoire de fermeture des  frontières riveraines du Mali, ne passera pas comme lettre à la poste. Après Alpha Blondy et Ticken Jah Fa  Koly qui ont tiré à boulets rouges sur l’organisation sous-régionale qu’ils accusent de connivence avec la France de Macron,  voilà qu’à son tour, la diva malienne se mêle à la danse.

Sanctions contre le Mali : Oumou Sangaré tire sur Macky et Cie

Toujours avec l’élégance et la politesse qu’on lui connaît, mais aussi avec fermeté, la grande artiste malienne n’a pas manqué de sortir ses quatre vérités à  nos chefs d’Etat, complètement outrée. Morceaux choisis: » « Frères et sœurs de la CEDEAO et de l’UEMOA, moi Oumou Sangaré, je ne me mêle jamais de politique, ce n’est pas mon rôle. Mais  aujourd’hui, nous sommes tous interpellés face aux décisions qui frappent gravement mon pays, à savoir son blocage et son isolement total.  Cette situation m’amène à me prononcer publiquement en tant qu’Artiste et Ambassadrice de la FAO, mais aussi parce que j’ai toujours défendu les démunis. Les décisions prises contre le Mali et les Maliens auront des conséquences terribles sur les populations, et surtout sur les plus vulnérables.

La CEDEAO et L’UEMOA sont une même et grande famille. Une famille ne doit ni sanctionner, ni affamer ses membres, mais les soutenir et les accompagner. Au nom des mamans maliennes, je condamne ces décisions et invite tous les Chefs d’Etat de la CEDEAO et de l’UEMOA  à revenir sur ces sanctions. »

Dont acte. En attendant que les stars planétaires et les têtes couronnées du Yela suivent l’exemple, elles  qu’on n’entend que pour annoncer leurs  concerts  ou s’acoquiner avec des tenants du Pouvoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *