Iran et Arabie saoudite tentent doucement de normaliser leurs relations

Mentions legales

L’Iran et l’Arabie saoudite, puissances rivales au Proche-Orient font des petits pas tenter de normaliser leurs relations après six ans de ruptures.

Téhéran a confirmé que trois diplomates iraniens avaient obtenu un visa pour se rendre en Arabie saoudite pour siéger à l’Organisation de la coopération islamique (OCI) qui est basée à Djeddah.

« Prêts » à ouvrir l’ambassade

« Pour l’instant, nous nous concentrons sur la reprise du travail de nos diplomates auprès de l’OCI, mais comme nous l’avons dit nous sommes prêts à ouvrir de nouveau notre ambassade en Arabie saoudite », a déclaré le porte-parole de la diplomatie iranienne Saïd Khatibzadeh.

L’Arabie saoudite, puissance sunnite régionale, et l’Iran chiite, ont rompu leurs relations en janvier 2016 après l’exécution par Riyad d’un influent opposant religieux chiite saoudien qui avait provoqué l’attaque et le saccage de l’ambassade saoudienne à Téhéran.

Des négociations malgré leurs différends

L’Arabie saoudite accuse l’Iran d’ingérence dans les affaires des pays arabes de la région. Le royaume saoudien est également inquiet par le programme nucléaire, mais aussi balistique de Téhéran. De son côté, l’Iran dénonce la guerre menée par l’Arabie saoudite au Yémen.

Malgré ces différends, les deux pays ont mené quatre séries de discussions à Bagdad pour tenter de renouer leurs relations. Un cinquième round est prévu prochainement dans la capitale irakienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *