Casamance : Le CEMGA promet « d’éradiquer » la rébellion sous peu…

Mentions legales

Apres un mois de ratissage contre les position des groupes armés du MFDC, le chef d’état-major général des Armées, Cheikh Wade, vient de réagir. D’après les « Echos », le patron promet d’en finir avec les troupes de Salif Sadio et Cie.

« Le MFDC est voué à une mort peut-être lente, mais certaine. Et le processus est irréversible. » Visiblement engagé à ne rien laisser au hasard, le chef militaire se voudra clair. Cette opération était plus qu’importante. C’était devenu une urgence absolue. Le Mfdc (cette grande organisation criminelle parce que les faits sont là pour le démontrer) qui s’est toujours abreuvé d’activités illicites que sont la culture du chanvre, la coupe et le trafic de bois, a trop sanctuarisé cette bande frontalière Nord. L’intégrité du territoire sera préservée quel que soit le coût. »

Signalons que les opérations de l’Armée sénégalaise dans cette partie du pays ont démarré depuis le 13 mars, soit trois mois de combats…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *