Avec une majorité relative, le bloc présidentiel a perdu le contrôle de l’Assemblée Nationale.

Mentions legales

Avec une majorité relative, le bloc présidentiel a perdu le contrôle de l’Assemblée Nationale. Il ne peut plus voter les lois sans l’accord de l’Opposition ou le soutien d’un député de l’Opposition.

PS : il n’existe pas de mandat impératif.
Les limites rédactionnelles de la Constitution contre la transhumance des députés en cours de legislature vont donner du grain à moudre…
J’avais beaucoup insisté sur l’intérêt de mécanismes de démocratie semi-directe notamment le droit de pétition…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *