Série de contestations dans le secteur de la santé : Le ministre du Travail rassure les travailleurs…

Mentions legales

Le ministre du Travail, du Dialogue social et des Relations avec les institutions s’est exprimé sur la série de contestations dans les secteurs primaires tels que la santé.

Single Post
Samba Sy, ministre du Travail et du Dialogue Social

Selon le ministre Samba Sy, il y a un réchauffement du front social. Mais les causes sont liées à la pandémie du coronavirus et à la guerre russo-ukrainienne. «Je pense que tout cela est à mettre en corrélation avec le contexte dans lequel nous sommes, qui est un contexte de difficultés des populations, dont les travailleurs, difficultés liées à deux paramètres. Nous sortons de deux grandes longues années de Covid-19 et nous sommes en plein retentissement de crise entre la Russie et l’Ukraine. Évidemment, tout cela péjore les conditions d’existence des populations à l’échelle monde et le Sénégal n’étant pas un pays à part, s’en ressent également, dont le coût de la vie que nous connaissons», a-t-il renseigné à nos confrères d’iRadio.
 Même si  des efforts ont été faits pour soutenir les populations, les difficultés demeurent. «Des efforts ont été faits pour relever le niveau de rémunération  du champ public. Évidemment, d’autres travailleurs sont en attente pour  que leurs conditions salariales soient améliorées, entre autres», ajoute-t-il.
Face à cela,  «la réponse du gouvernement c’est de prolonger les actions qui ont été faites. Ces  efforts-là vont être prolongés dans la mesure du possible. Mais nous avons une équation difficile à résoudre, une rareté des ressources du fait même des décisions qui sont  prises : abattements douaniers,  renoncement à certaines formes de fiscalité… Tout cela pour que le coût de la vie ne se renchérisse pas. Donc, baisse de recettes, mais en même temps devoir de dépense publique accrue en termes de relèvement des salaires. C’est une équation assez complexe, mais le gouvernement va s’y engager».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *